LoLiTa : Logiciels Libres à Tahiti et dans les îles

École Fareva’a

mardi 13 novembre 2007 par Pahure

L’association s’est rendue à l’école Fareva’a de Mahina. La directrice Eva, a vu le réseau installé à l’école de Fareroi et envisage d’installer le même pour la sienne.

État des lieux

L’école possède 15 machines vétustes (12+3) sans cartes son ni cartes réseau très gentiment offertes par la Socrédo :o). Une dizaine sont les mêmes que les machines du réseau de Fareroi. 15 écrans cathodiques disparates. Du mobilier adulte pour douze places (6 tables deux places avec un trou pour passer des câbles). Pas d’installation électrique. Pas d’installation réseau. 2 ordinateurs modernes (DD 80Go AMD SEMPRON 3000+ 1,83 Ghz 384 Mo Ram, réseau, carte WiFi...) avec deux écrans 17" plats.

Projet

L’association LoLiTa se propose de piloter un projet qui conduira l’école à se doter d’un réseau d’une quinzaine de machines. La solution proposée est celle décrite et installée sur le site pilote de Fareroi. Il convient de s’assurer qu’il existe encore des cartes réseau et son pour les clients de récupération. D’acheter un serveur et de le configurer. De câbler en 220 V et en réseau. D’acheter des casques pour le son.

La suite

Rendez-vous est pris pour le 21/11 à 9h30. Les enseignants de Fareva’a pourront essayer le réseau de Fareroi, se rendre compte qu’il est sous Linux et mesurer les contraintes que cela implique mais aussi la liberté que cela procure. Ils pourront ainsi prendre la décision de créer leur réseau en toute connaissance de cause. Ainsi aussi ils pourront mesurer les besoins en formation et l’association chiffrera honnêtement le coût des équipements.

Appel d’offre

Outre les équipements décrits (serveur, câbles réseau, switch, cartes son, cartes réseau) que nous chercherons aux meilleurs prix, nous cherchons un formateur pour la prise en main de Linux et de Gcompris, (deux fois quatre heures ?) et une entreprise capable de configurer le serveur LTSP. Contactez l’association pour vous mettre sur les rangs.

Linux génère du service

Pour ceux qui douteraient de l’économie du Libre on voit ici en action un exemple concret, un cas d’école pourrait-on dire. À la place des licences habituelles, l’installation génère du service (installation et formation) qui profite à des entreprises locales. À l’arrivée, un réseau de quinze postes coûte entre 20.000 et 30.000 CFP par poste. Tout le monde est gagnant.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 6415 / 750193

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le Libre en Polynésie  Suivre la vie du site Recyclage des ordinateurs obsolètes   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.26 + AHUNTSIC , Powered by Mana

Creative Commons License