LoLiTa : Logiciels Libres à Tahiti et dans les îles

Aidez le projet Berkeley Open Infrastructure Network Computer

BOINC et ses projets

mercredi 11 novembre 2009 par J

BOINC est le logiciel de calcul en réseaux, principalement distribué et déployé sur le vaste inernet, constitué de différents projets dont les plus célèbres sont passés à la télé ! Recherche extraterrestre, séquençage du génome, réplication des protéines...


Vous aussi, vous pouvez aider la recherche BOINC en prêtant gratuitement une infime partie de votre puissance d’ordinateur...


Projet ouvert Description
Hydrogen@Home Recherche du procédé le plus efficace pour produire de l’hydrogène sans rejeter de gaz à effet de serre. L’hydrogène, élément présent en abondance sur Terre sous forme combinée, pourrait à terme remplacer nos carburants polluants à base de carbone.
Climate Prediction Modélisation du climat du XXIème siècle
Clean Energy / Energie Propre (WCG) le but du projet Clean Energy est de trouver de nouveaux matériaux, pour la prochaine génération de cellules photovoltaïques, mais aussi, dans un second temps, pour des dispositifs qui permettront de stocker l’énergie ainsi produite. Grâce à l’incroyable puissance de calcul de la grille du World Community Grid, les chercheurs peuvent calculer les propriétés électroniques de dizaines de milliers de matériaux organiques – beaucoup plus que ce que l’on pourrait tester en laboratoire – et déterminer quels sont les plus prometteurs pour développer une technologie d’énergie solaire abordable.
APS@home recherches sur la dispersion atmosphérique de l’énergie, des gaz, et des particules émises par un écosystème afin d’affiner les mesures sur le terrain.
µFluids@Home le projet μFluids est une simulation du comportement de fluides biphasiques soumis à la microgravité et des problèmes de microfluidique utilisant massivement le calcul distribué. Notre objectif est de concevoir un système de propulsion plus économe en propergol dans les moteurs-fusée et d’étudier l’écoulement biphasé dans des microcanaux et des dispositifs MEMS (Micro Electro Mechanical Systems, Micro-Systèmes Electro-Mécaniques).
QMC@home la capacité à prévoir de façon exacte la structure et la réactivité moléculaires est d’une importance considérable en chimie et en sciences de vie. La chimie quantique est un domaine essentiel de la recherche théorique sur ces phénomènes. Une nouvelle méthode très prometteuse de chimie quantique est Quantum Monte Carlo (QMC). Notre projet Quantum Monte Carlo at Home (QMC@HOME) est consacré au développement de QMC pour un usage général en chimie quantique, dans le but de prévoir la structure et la réactivité des molécules les plus courament utilisées en chimie et en sciences de vie.
LHC@Home la principale difficulté du calcul scientifique, auxquelles les expérimentations LHC vont faire face, sera l’accès à de gigantesques espaces de stockage - Le LHC produira 15 Petaoctets (15 millions de Gigaoctets) de données par an. Ces besoins en données font que la plupart des programmes d’analyse ne peuvent fonctionner sur des PC isolés. C’est pourquoi le CERN a recours au calcul partagé, qui permet de lier des centaines de centres de calcul dans le monde.
Leiden Classical le projet actuel consiste à calculer des interactions de particules dans un univers simple. Ce projet préfigure une future mise en oeuvre d’un cas complexe consistant à étudier les interactions d’un univers complexe, sans doute un gaz composé de milliers de particules, afin d’essayer d’affiner les modèles actuels basés sur des gaz dits parfaits, et de faire le lien avec les résultats expérimentaux avec des gaz réels, peut-être pour découvrir de nouvelles lois ou les affiner grâce à un modèle statistique plus précis.
Rectilinear Crossing Number étude sur la façon de placer 20 points dans un graphe complet tout en minimisant le nombre d’intersections. Débouchés possibles dans des problèmes actuels en matière de transport (optimisation du trafic aérien,...), ou dans les opérations d’impression de documents (photos, images, textes,...)
PrimeGrid recherche de nombres premiers par dix projets/methodes de calculs.
ABC@Home ABC@home est un projet d’informatique répartie permettant une vaste recherche des triplets ABC. Le projet est comparable à GIMPS , un autre projet de mathématiques. Ces triplets ABC sont des nombres entiers positifs a, b et c tels que a+b=c avec a < b < c. a, b, c n’ont aucun diviseur commun et c > rad (abc). La conjecture ABC indique qu’il existe un nombre finie de nombre a, b, c tels que (c) /log (rad (abc)) > h pour tout h > 1. La conjecture ABC est actuellement l’un des plus grands problèmes non résolus des mathématiques. Si cette conjecture arrive à être résolue, beaucoup d’autres problèmes non résolus pourraient trouver une réponse directement grâce à elle.
Superlink@Technion Superlink@Technion a pour but d’aider les généticiens partout dans le monde à trouver les gènes responsables de certaines maladies du type diabète, hypertension (pression artérielle trop élevée), cancer, schizophrénie ainsi que de nombreuses autres maladies.
SIMAP (Similarity Matrix of Proteins) SIMAP consiste à construire une grande base de donnée des séquences similaires et des domaines de protéine. Cette base de données contiendra à terme toute les protéines tombées dans le domaine publique et sera continuellement mise à jour. En raison de la quantité énorme de séquences de protéine connues dans les bases de données publiques il est apparu clairement que la plupart d’entre elles n’auraient pas pu être expérimentalement testées dans un proche avenir. D’où l’utilité de la base de donnée SIMAP.
Rosetta@Home modélisations de protéines pour à terme aider les chercheurs à développer des traitements pour lutter contre certaines maladies. La prédiction des structures et la conception des protéines sont très liées. La prédiction des structures identifie des cibles pour de nouveaux médicamments. La prédiction des structures nous permet d’utiliser une méthode de "conception rationnelle" pour créer de nouveaux médicaments.
PS3GRID PS3GRID est un projet de calcul partagé qui s’appuie sur BOINC et la PlayStation3 pour réaliser des simulations de dynamique moléculaire intégrant la totalité des atomes et d’autres applications scientifiques spécialement optimisées pour le processeur Cell. Votre contribution est très importante car notre logiciel de dynamique moléculaire fonctionne beaucoup plus rapidement sur la PlayStation3 ouvrant de nouvelles perspectives aux expériences informatiques innovatrices.
Proteins@Home La séquence d’acides aminés d’une protéine détermine sa structure tri-dimensionnelle, ou "repliement". Inversement, le repliement est compatible avec un nombre grand mais limité de séquences. Identifier ces séquences pour un repliement donné, c’est le "problème inverse du repliement". Nous sommes en train de le résoudre pour un grand nombre de repliements connus (un sous-ensemble représentatif, soit 1500 repliements). L’étape la plus coûteuse consiste à contruire les fonctions d’énergie décrivant chaque repliement. Pour chaque repliement, nous considérons toutes les séquences d’acides aminés possibles.
MalariaControl.net les modèles de simulation de la transmission et des conséquences sur la santé du paludisme sont un outil important pour la lutte contre la malaria. Ces modèles peuvent être employés pour déterminer des stratégies optimales pour l’utilisation des moustiquaires, de la chimiothérapie, ou de nouveaux vaccins qui sont actuellement à l’essai. De tels modèles exigent un travail intensif de l’ordinateur à cause des simulations de grandes populations incluant un ensemble de paramètres liés aux facteurs biologiques et sociaux qui ont une influence sur la répartition de la maladie. L’Institut Tropical Suisse a développé un modèle de simulation pour l’épidémiologie du paludisme et pour les études préliminaires. Il a utilisé son réseau local composé d’environ 40 ordinateurs. Mais bien plus de puissance de calcul est exigée pour valider de tels modèles et simuler la gamme complète des interventions et des modèles de transmission dans cette lutte contre le paludisme en Afrique. MalariaControl.net a été créé pour utiliser la puissance de calcul de milliers de volontaires à travers le monde, pour aider à améliorer la capacité des chercheurs à prévoir et à lutter contre la diffusion du paludisme en Afrique.
Lattice Project Lattice est une grille multi-projets de l’Université du Maryland. Le projet actuel (GARLI) effectue une classification phylogénétique.
Docking@Home Projet de l’Université du Delaware. Le but est de mettre en oeuvre la technique de chromatographie en phase gazeuse pour approfondir les connaissances des interactions protéine-ligand ; un ligand est, en biologie, une molécule se fixant sur une protéine. Cette fixation déclenche en général un effet : modification d’une activité enzymatique dans le cas d’un ligand allostérique, réponse cellulaire dans le cas d’un récepteur membranaire, d’un récepteur cytoplasmique ou d’un récepteur nucléaire d’une cellule.
SETI@Home Recherche de fréquences dans l’univers : anomalies dans l’espace générant du "bruit" (pulsars...) ou civilisations extraterrestres.
Orbite@Home Modéliser la trajectoire des astéroïdes géocroiseurs. En connaissant la trajectoire actuelle d’un astéroïde, il est possible de connaître la trajectoire d’autres astéroïdes afin de prévoir leurs éventuelles collisions avec les autres corps célestes du système solaire Orbit@home permet en théorie de calculer les trajectoires des astéroïdes connus pour connaître les risques de collision avec la Terre, mais aussi de pouvoir prévoir une éventuelle collision avec une autre planète du système solaire ou encore avec des comètes (pour le début du projet, les comètes ne seront pas intégrées aux calculs mais viendront par la suite).
Einstein@home Détection directe des ondes gravitationnelles émises par les pulsars. Einstein@Home est un projet qui a été développé dans le but de rechercher des signaux venant d’étoiles extrêmement denses et en rotation rapide à partir des données fournies par "l’observatoire d’ondes gravitationnelles à interféromètre à laser" LIGO aux États-Unis et "l’observatoire d’ondes gravitationnelles" GEO 600 en Allemagne. On pense que de telles étoiles sont des étoiles à quarks ou à neutrons, et on observe déjà une sous-catégorie de celles-ci comme les pulsars ou les objets célestes émettant des rayons-X par les moyens conventionnels. Les chercheurs pensent que certaines de ces étoiles compactes ne sont pas parfaitement sphériques, et si tel est le cas, elles doivent émettre des ondes gravitationnelles particulières que LIGO et GEO 600 devraient commencer à détecter dans les mois qui viennent.
Cosmology@Home Etude du fond diffus cosmologique et modélisation de l’Univers des tout premiers instants après le Big Bang jusqu’à nos jours.

Documents joints

Qu’est-ce que BOINC

17 août 2009
Document : PDF
93.2 ko

Forum

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1161 / 785794

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site L’association LoLiTa  Suivre la vie du site Travaux et projets  Suivre la vie du site Fête de la Science 2009   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.26 + AHUNTSIC , Powered by Mana

Creative Commons License