LoLiTa : Logiciels Libres à Tahiti et dans les îles

Logiciels d’Astronomie au choix

Stellarium, Kstars, Skychart

mercredi 11 novembre 2009 par J

2009 : Année mondiale de l’Astronomie.

- Stellarium
- Kstars
- Skychart

Stellarium

Framasoft.net en parle mieux :

Stellarium est un planétarium tout ce qui a de plus classique, qui permet d’observer la voûte céleste en temps réel en fonction de votre situation géographique, avec position des planètes, dessins des constellations, plus quelques informations sur les étoiles les plus brillantes. Si vous voulez savoir ce qui se ballade au dessus de vos têtes la nuit venue, un simple clic de souris vous le dira.

Stellarium possède maintenant une base de données,de 600 000 étoiles et le catalogue complet d’objets de Messier. Ceci corrige l’un des défaut initial de Stellarium (le "manque" de données) d’autant plus que maintenant, il a également la possibilité d’ajouter des catalogues d’étoiles en fichiers séparés. On peut voir le ciel avec les constellations chinoises, inuit, navajo [et même la civilisation Ma’ohi grace au CIEL NDLR ] etc… Conséquence, ce logiciel qui pesait moins de 10Mo à ses origines en fait maintenant plus du double, mais c’est pour son bien !

Le programme a pour lui un avantage par rapport à ces "concurrents" : il est Open Source, donc portable sur toute plateforme et améliorable par qui en est capable. Vous trouverez sur le site, en plus des sources, des compilations toutes prêtes pour Windows, Mac OSX, Mandrake et Debian.

Une interface simple et intuitive rend l’utilisation de Stellarium fort agréable. Les experts opteront pour des outils plus complexes et performant, car si ce logiciel est idéal pour préparer une observation à l’oeil nu, aux jumelles ou avec un petit télescope, il n’est pas pensé pour effectuer des calculs trop précis.

Par contre, pour les plus jeunes et les grands rêveurs, ce logiciel est attirant par sa simplicité, sa vue artistique des constellations, et son mode "nuit" permettant d’emporter son portable pour une reconnaissance nocturne en direct, sans être trop ébloui par l’écran de celui-ci. On peut même s’amuser à changer la planète de référence, histoire de voir ce que nous verrions en ce moment si nous habitions sur la lune...

Pour débuter dans l’observation de la voûte céleste, des constellations ou des pérégrinations des planètaires, Stellarium est un bon outil.

Bien que Stellarium ne demande pas un ordinateur très puissant, pour afficher des graphismes clairs et fluides vous devrez avoir une mémoire graphique dédiée d’environ 32 Mo ....


Kstars

Framasoft.net en parle mieux :

KStars est le planétarium du bureau KDE sous Linux. Il fait parti du projet KDE-Edu, un ensemble de logiciels éducatifs principalement destinés aux enfants de 3 à 18 ans. C’est donc l’outil idéal pour s’initier aux mystères de la voute céleste (n’allez cependant pas en déduire que ce qui suit ne vous concerne pas parce que vous n’êtes plus au lycée).

L’interface graphique est simple, voire simpliste, mais ce n’est pas le plus important. On retrouve dans KStars toutes les fonctionnalités d’un bon planétarium : configuration du ciel nocturne à une date donnée en fonction du lieu géographique, nom des étoiles et des corps du ciel profond, position des planètes, dessin des constellations, plus quelques outils très intéressant pour les astronomes amateurs (contrôle d’un télescope ou d’une caméra CCD, calculatrice de conversion de coordonnées, courbe de lumière de près de 6 000 étoiles).

Ajoutez à cela un très beau rendu du ciel nocturne et une documentation de plus en plus étoffée destinée à faire découvrir les grandes notions d’astronomie à un large public, et vous avez avec KStars un logiciel scientifique aussi bien destiné aux amateurs avertis qu’aux novices de l’observation nocturne.

La suite de logiciels KDE-Edu, et donc KStars, est généralement fournie avec la dernière version du bureau KDE, donc avec les différentes distributions Linux. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez télécharger sur le site de KStars les sources du programme pour le compiler vous-même, ou bien utiliser le site RpmFind pour dénicher un paquetage déjà compilé en rpm.

Au contraire de Stellarium, KStars ne demande pas de configuration graphique sophistiquée.

Skychart

Logiciel libre de dessin de cartes du ciel (ie cartographie), ce programme permet de dessiner des cartes du ciel d’après les données de 16 catalogues d’étoiles et de nébuleuses, ainsi que la position des planètes, astéroïdes et comètes. Il est conçu de façon à pouvoir produire des cartes de tout type selon les besoins particuliers d’une observation. Un grand nombre de paramètres permettent de choisir spécifiquement ou automatiquement quels catalogues sont utilisés, la couleur et la dimension des étoiles et nébuleuses, le mode de représentation des planètes, l’affichage de labels et de grilles de coordonnées, la superposition de photographies, les conditions de visibilités, etc. Toutes ces possibilités en font un atlas céleste bien plus complet qu’un simple planétarium.

Ni Stellarium ni KStars n’impriment de cartes dessinées au trait, aisément annotables tant sur papier que sur écran...


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1651 / 787644

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site L’association LoLiTa  Suivre la vie du site Travaux et projets  Suivre la vie du site Fête de la Science 2009   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.26 + AHUNTSIC , Powered by Mana

Creative Commons License