Désenclavement: expérimentation du WiMax à Rangiroa

En Polynésie française, trois manières d'avoir de l'internet pour le public mana, l'opérateur historique, vini et viti. Vous pouvez poster ici quand tout va mal (mais aussi quand tout va bien)

Modérateur: Equipe de modération des forums

Désenclavement: expérimentation du WiMax à Rangiroa

Message par txtman » 03 Avr 2007, 09:30

(Tahitipresse) - Le vice-président de la Polynésie française, Temauri Foster, accompagné de deux ministres (Michel Yip, à la tête des Postes et Télécommunications, Moehau TeriitahiI, pour le Développement des archipels) ainsi que du président du conseil d'administration du FDA, Teina Maraeura, ont procédé à l'expérimentation du wi max à Rangiroa.

Cette technologie permet de distribuer des services haut débit qui amélioreront la qualité de vie et la productivité des PME et PMI installés dans les îles.
L'expérimentation s'est déroulée à la mairie de Rangiroa et des démonstrations ont été faites sur les possibilités du wimax intra-île et sur la connexion internet fourni par l'OPT, telles que la video surveillance, la TV streamée, la video à la demande ainsi que la radio Rangiroa sur internet.
Mais d'autres possibilités d'application sont envisageables, dans l'éducation, l'administration, la santé, le secteur tertiaire ou encore le télétravail.
"Cela pourrait permettre de désenclaver définitivement et rapidement les archipels qui seront bientôt aussi bien dotés que Tahiti en souplesse d'accès au réseau internet et en performances", affirment les responsables.
L'expérimentation va se prolonger deux mois durant pour valider le comportement de la technologie wimax en Polynésie française, après quoi, un bilan sera réalisé pour connaître les possibilités d'exploitation à grande échelle avec pour enjeux: réduire la fracture numérique entre Tahiti et les archipels éloignés à des coûts moindres.


Source : http://www.tahitipresse.pf/index.cfm?sn ... esse=19552
TahitiPresse, Société : 31/03/2007 à 11:18
Modifié en dernier par txtman le 03 Avr 2007, 11:14, modifié 1 fois.
www.DivX-Data.fr.tc

- Fichiers BiPass pour encoder vos DivX et XviD 2 fois plus vite
- Guide de compression et de création de film & animation en DivX
- Download - Forum - JeuX online - News - Newsletter - Sondage
Avatar de l’utilisateur
txtman
Noobs
 
Message(s) : 592
Inscription : 26 Mars 2004, 11:53

Message par Benhool » 03 Avr 2007, 11:05

Les résultats du test WiMax sur Rangi

Rangiroa va vivre à l’heure du haut débit. Commercialisé à partir d’aujourd’hui, l’ADSL a été présentée vendredi dernier aux habitants de l’atoll. Avec un débit plus rapide, de 128 à 512 Kbits/s en réception, et ce, selon le type de forfait, les connexions Internet vont pouvoir se développer. De plus, les durées de communication sont illimitées et les communications téléphoniques non bloquées... C’est donc une bonne surprise pour les habitants, l’ADSL n’étant initialement prévu que dans quelques années. Parallèlement, le WiMax a été présenté au vice-président de la Polynésie française et au ministre des Postes, Temauri Foster et Michel Yip, en déplacement. Il s’agit d’un système de transport de signal à haut débit proposant divers services, tels la réception de son, de vidéo, d’Internet, ou encore la vidéo surveillance. Le projet repose sur une initiative du Fonds de développement des archipels, menée en partenariat avec l’OPT. Il sera testé durant un à deux mois. Coût de l’expérimentation : 15 millions FCFP.

Les premiers tests ont montré que le WiMax permet une diffusion sur plusieurs kilomètres (50 en théorie, 23 en pratique), avec un débit de 8 Mbits/s (70 Mbit/s en théorie). Une antenne située à 30 mètres de hauteur peut, par exemple, couvrir l’ensemble du plus grand atoll de Polynésie. Une des meilleures solutions technologiques “Le WiMax n’est pas un système concurrentiel de l’ADSL, mais un système complémentaire”, précise James Panie, chef du projet. Cela semble être une des meilleures solutions technologiques pour des archipels comme les Tuamotu. En matière de coût, l’investissement est de plus de dix fois moins élevé que l’ADSL. Les gros constructeurs croient en cette technologie, et certains l’ont déjà adoptée. Michel Yip a précisé que, d’ici fin 2009, Mana installera l’ADSL dans tous les archipels, et en mars 2008, tous les atolls seront couverts par le Vini. De fait, le WiMax est un superbe outil pour une commune. Il peut constituer une solution pour le développement du tourisme et des entreprises. Un homme d’affaires en déplacement dans les îles pourra, par exemple, avoir facilement accès aux données de son entreprise. Pour Temauri Foster, la priorité est de proposer ce type d’outils à de grands centres dotés de collèges, afin de faciliter l’accès des enfants à de multiples ressources. L’expérimentation effectuée à Rangiroa viendra enrichir d’autres expérimentations. Beaucoup d’élus s’y intéressent. Si ce choix est retenu, restera toutefois à régler un certain nombre de problèmes, notamment en matière de réglementation. Il ne peut y avoir de mise en place sans le concours de l’OPT. Aussi, c’est une question qui devra être mise à l’ordre du jour du prochain conseil d’administration de l’office.


Source la Depêche du 02-04-07 Page 47
GNU/Linux, il y a moins bien mais c'est plus cher...
Avatar de l’utilisateur
Benhool
Noobs
 
Message(s) : 108
Inscription : 01 Mars 2005, 10:48
Localisation : Papeete

Message par txtman » 03 Avr 2007, 15:07

il y avait aussi un article complet dans les Nouvelles de Tahiti du vendredi 30 mars 2007 page 10...

Si j'arrive à l'obtenir j'essaierai de la scanner.
www.DivX-Data.fr.tc

- Fichiers BiPass pour encoder vos DivX et XviD 2 fois plus vite
- Guide de compression et de création de film & animation en DivX
- Download - Forum - JeuX online - News - Newsletter - Sondage
Avatar de l’utilisateur
txtman
Noobs
 
Message(s) : 592
Inscription : 26 Mars 2004, 11:53

Message par Benhool » 04 Avr 2007, 08:56

Le voilà
Nouvelles du 30 Mars Page 10

WiMax :le wifi,version max !


INNOVATION. Plongée au coeur du phénomène WiMax. Plus loin, plus vite, cette nouvelle technologie sera présentée demain à Rangiroa à l’occasion du congrès des îliens.

Le WiMax, c’est tout simplement du super wifi”, explique James Panie, chef du projet WiMax en Polynésie française. Précisément, le WiMax est une technologie hertzienne de transmission de données à haut débit. Elle permet notamment de surfer sur Internet en haut débit, de téléphoner (VoIP) ou encore d’interconnecter des réseaux d’entreprises. Pour l’instant, c’est Internet qui est visé par le projet conduit conjointement par le Fonds de développement des archipels (FDA) et l’OPT. “À la différence du wifi qui ne permet une transmission des données qu’entre 50 à 100 mètres, le WiMax permet une diffusion sur plusieurs kilomètres, 50 en théorie et de 20 à 30 en pratique. Pour ce qui est du débit, c’est 70 MB/s en théorie et 12 en pratique”, indique James Panie. Pour les passionnés de technologie, la différence avec les 0,512 MB/s proposés pour l’instant par Mana est plus qu’évidente. Concrètement, le WiMax, comment ça marche ? Le coeur de la technologie est la station de base, une antenne centrale chargée de communiquer avec les antennes des abonnés. Ensuite, les informations circulent d’antenne à antenne. Selon les experts, on parle de “liaison point-multipoints”. Pour ce qui est du FDA, les premiers tests sont concluants. “Il suffit que nous puissions installer ces antennes sur des pylônes d’au moins 30 mètres de hauteur”, explique le chef du projet. Mais, qui dit expérimentation dit réglementation. “Il faut qu’on ait l’accord de TDF ou Tikiphone pour certaines zones. C’est pour cela que nous travaillons étroitement avec le service des Postes et Technologies, en charge des autorisations”. Le WiMax sera présenté en avant première à Rangiroa demain, à l’occasion du congrès du parti des “îliens”, Te Niu Hau Manahune. “Cette présentation permettra de montrer ce qu’est le WiMax, de démarrer une expérimentation sur le site de Rangiroa et de se demander concrètement : ‘Est-ce que ça vaut le coût de se lancer dans le WiMax’”, livre le chef du projet. Sachant que “le coût d’exploitation du WiMax représente un dixième de celui de l’ADSL”, poursuit-il. Pour l’instant, les instigateurs du projet en sont encore au stade de l’étude technique. Néanmoins, si le projet est avalisé par le politique, ils pensent pouvoir faire une étude commerciale rapidement et lancer le projet dans moins d’un an. Mais, pourquoi présenter le projet à Rangiroa, une île ? “On connaît tous la politique de développement des îliens : Tahiti a toujours tout eu, alors que les archipels éloignés, rien. À présent, le WiMax permettra aux entreprises des îles de se développer correctement en étant directement connectées sur le réseau mondial d’Internet”, répond James Panie. Exemple concret : un homme d’affaires en déplacement en Polynésie ne peut rester trop longtemps hors de son bureau car il ne peut suivre correctement ses affaires. Par contre, si l’établissement hôtelier dans lequel il séjourne est abonné au WiMax, rien ne l’empêche de rester en contact, via Internet à haut débit, avec son entreprise. Et tout le reste s’enchaînera. “Notre rôle est d’amener les technologies, ensuite les mairies, les écoles, les établissements de soins ne manqueront pas de s’en servir. Et les particuliers, friands des nouvelles technologies, suivront !”, précise le chef du service informatique du FDA, confiant. Les obstacles matériels, petit hic ? Tous les utilisateurs du wifi savent qu’un mur ou un arbre ralentit considérablement le débit proposé, sans parler des immeubles. Or, le WiMax, devrait logiquement connaître les mêmes problèmes… “Pas forcément”, rétorque James Panie qui précise que “grâce à la technologie OFDM (utilisée également dans le projet WiMax Polynésie, ndlr), les ondes émises par les antennes se reflètent sur les immeubles. Ce serait presque avantageux de développer le WiMax à Papeete”. Mais, cette fois-ci, ce sont les archipels éloignés qui sont prioritaires pour l’accès à la technologie. C’est sûr, le WiMax, ça en bouche un coin aux Tahitiens…

✔ Wifi, kesako ?
Le wifi est une technologie
de réseau informatique sans fil
mise en place pour fonctionner
en réseau interne et, depuis,
devenue un moyen d’accès
à haut débit à Internet.
✔ À quand la téléphonie
en WiMax ?
“On va peut-être commencer
par Internet. Ensuite la téléphonie
peut tout à fait être envisagée”,
répond James Panie. Pour cela,
la téléphonie utiliserait
une technologie VoIP, ce qui
permet de téléphoner en passant
par le réseau Internet, même
avec l’ordinateur éteint.
GNU/Linux, il y a moins bien mais c'est plus cher...
Avatar de l’utilisateur
Benhool
Noobs
 
Message(s) : 108
Inscription : 01 Mars 2005, 10:48
Localisation : Papeete

Message par txtman » 04 Avr 2007, 10:23

waw super Benhool, il est super ton soft d'OCR c'est quoi ?

autrement PC INpact par de tout ça aussi : http://www.pcinpact.com/actu/news/35663 ... -tom-m.htm
www.DivX-Data.fr.tc

- Fichiers BiPass pour encoder vos DivX et XviD 2 fois plus vite
- Guide de compression et de création de film & animation en DivX
- Download - Forum - JeuX online - News - Newsletter - Sondage
Avatar de l’utilisateur
txtman
Noobs
 
Message(s) : 592
Inscription : 26 Mars 2004, 11:53

Message par parau » 08 Mai 2007, 07:29

Iaorana,

C'est bien toutes ces citations d'articles collés copiés mais cela serait encore plus intéressant de connaître votre avis sur ce wimax à Rangiroa!

nana

Parau
un Polynésien des Australes
parau
 
Message(s) : 8
Inscription : 20 Oct 2006, 14:17
Localisation : métropole

Message par pahure » 08 Mai 2007, 09:19

Ben on pense exactement comme toi, c'est bien mais on a pas vu. Rangiroa c'est loin de Tahiti. Si ça marche youpi. C'est les lois pro OPT qui coincent le projet.
Mais il y a peut-être des gens de Rangiroa ici ?
Avatar de l’utilisateur
pahure
Equipe LoLiTa
 
Message(s) : 570
Inscription : 25 Mars 2004, 17:29
Localisation : Nuutania

Message par skat » 21 Mai 2007, 21:48

Au dire de certains l'expérience était réussie, pour d'autres ce n'est pas au point, et qu'une décision politique doit intervenir et qu'il faut attendre 2012.
Qui croire ?
Je trouve qu'on est bien silencieux sur le sujet depis les annonces dans les média de mars (merci de les avoir photocopiés ici), pourquoi ? pas au point ou crainte pour le monopole tahitien et les prix élevés pour le débit ADSL ?
skat
Noobs
 
Message(s) : 11
Inscription : 17 Nov 2006, 21:12
Localisation : Faa'a Tahiti


Retour vers Fournisseur(s) d'accès

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)

cron